Remédiation cognitive des fonctions exécutives

Qu’est-ce que la remédiation cognitive ?

C'est un outil thérapeutique utilisé dans le cadre de troubles des apprentissages. L’objectif est d’accompagner le patient (enfant, adolescent et adulte) à développer ses structures cognitives et à apprendre des stratégies cognitives et méta-cognitives afin de compenser des processus déficitaires. Ce travail autour de l’amélioration du fonctionnement cognitif vise à rendre plus intelligible le monde qui entoure le sujet afin qu’il puisse s’y adapter et y développer son autonomie.

Même si la remédiation s’inscrit dans une dynamique cognitive, le thérapeute ou psychologue tient compte également de tous les aspects affectifs liés aux situations d’apprentissages. En ce sens, cet accompagnement vise la construction de l’intelligence, intelligence entendue comme la capacité à comprendre et à s’ajuster à son environnement. Les versants affectifs, motivationnels et environnementaux du sujet sont donc également au cœur de la problématique

Quand mettre en place un accompagnement en remédiation cognitive ?

La mise en place d’un travail de remédiation cognitive découle généralement d’un bilan effectué lui-même suite à des interrogations (du patient, de ses parents, de l’école…) concernant les capacités d’apprentissage du sujet. Cet outil peut donc être mis en place dès que des problématiques d’apprentissages apparaissent qu’il y ait un retard intellectuel ou non.

Comment cela fonctionne ?

Même si l’interrogation concerne souvent les apprentissages scolaires, il est important de préciser que la remédiation cognitive ne s’inscrit pas dans une méthode et un programme scolaire. Elle est toujours médiatisée par un support de travail qui consiste souvent à des jeux divers ou à des manipulations/expérimentations qui rendent le patient acteur de son action et de son apprentissage. Ainsi, l’objectif est de donner l’occasion au sujet d’expérimenter le réel afin d’être ensuite capable de transposer ses acquisitions en dehors du contexte d’apprentissage premier.

Mise en place dans un contexte d’étayage et de sécurité psychique, la remédiation permet donc au sujet de s’autoriser à expérimenter et développer ses compétences au sein d’un cadre ludique. Ce type d’accompagnement est donc tout à fait adapté à des enfants et ce même en bas âge. L’idée n’est pas de recréer un environnement similaire à celui de l’école, environnement où l’enfant peut se sentir en difficultés compte tenu de ses troubles des apprentissages.

Enfin, même si le but de la remédiation cognitive est de travailler sur les difficultés du sujet, c’est toujours en se basant sur les compétences et les ressources, et donc sur ce qui valorise la personne, que le travail est mis en place.

Prêt à en apprendre plus?

Écrivez-nous aujourd'hui pour prendre rendez-vous !

Retour haut de page